Génétique des couleurs ou comment tenter d'estimer la robe d'un futur poulain!

La couleur du pelage des équidés est déterminée exclusivement par les gènes présents dans les cellules de ces animaux. A l’exception des cellules reproductrices (l’ovule ou les spermatozoïdes) chaque cellule contient sur les chromosomes, des paires de gènes, une partie provenant du père, l’autre de la mère. On appelle l’ensemble des paires de gènes le génotype. Les gènes d’une même paire s’appellent les allèles. Ce sont en fait des variantes d’un même gène.

Ce que l’on peut voir de l’extérieur, et notamment la couleur du poil, s’appelle le phénotype. Mais des animaux ayant le même phénotype (la même couleur) peuvent avoir un génotype différent, et c’est ce génotype qui sera déterminant pour la couleur de la descendance.

Chez les chevaux, les gènes de la couleur du poil peuvent présenter des caractères de dominance ou d’hérédité quantitative (caractères mesurables qui dépendent de l'action cumulative de plusieurs gènes et/ou impliquent une proportion significative de déterminants non génétiques).

Chez le pur sang lusitanien, les couleurs les plus fréquemment rencontrées sont le gris, le noir, le bai, l’alezan, l’isabelle, le palomino, et le crème.

Dans le tableau suivant, les lettres majuscules représentent les allèles dominants, les lettres minuscules les allèles récessifs. Attention, le tableau est volontairement simplifié car il y a beaucoup d’autres gènes qui régissent les couleurs.
 

 CHEVAUX GRIS

 

Les chevaux gris sont ceux qui naissent habituellement avec un pelage foncé qui s’éclaircit avec le temps, pouvant aller jusqu’au complètement blanc. Le gène responsable du grisonnement et le gène G. Ce gène est dominant : il suffit que le cheval reçoive un seul gène G d’un des deux parents pour qu’il soit gris.  Le gène G est aussi dominant sur tous les autres gènes de couleurs.

Ainsi les chevaux gris peuvent être de génotype GG ou Gg. Il semblerait que les chevaux de génotype GG grisonnent plus vite.

 

 

 

Les chevaux gg sont dits “de couleur”.

Un cheval de génotype GG ne pourra produire que des chevaux gris.

Un cheval gris a au moins un de ses deux parents gris. En revanche deux chevaux gris peuvent produire des chevaux de couleurs. Dans ce cas les deux parents sont obligatoirement de génotype Gg et ont transmis tous les deux leur gène g.

Chevaux gris : G_*

* On représente par un _ l’indifférence du second gène de la paire.

         

 

 

 

 

 

 CHEVAUX NOIRS ALEZANS OU BAIS

 

 

Dans ces trois couleurs interviennent les gènes B et A.

Le gène B détermine l’existence du pigment noir (quelle que soit sa zone de répartition sur le cheval). Si un cheval possède deux allèles récessifs de ce gène (bb) alors c’est un cheval qui n’aura aucun pigment noir, donc alezan.

Le gène A détermine la distribution du pelage noir sur la crinière, la queue et les extrémités des membres seulement.

 

 

 

Les chevaux Bais sont de génotype B_A_

Pour qu’un cheval soit noir, il faut qu’il possède les deux allèles récessifs (aa), déterminant l’absence de répartition du gène noir, donc sa diffusion uniforme sur tout le pelage.

 

Chevaux noirs

gg B_ aa

Chevaux alezans

gg bb __

Chevaux bais

gg B_A_

 

 

 

 

         

 

 CHEVAUX PALOMINOS ISABELLES OU CREME

 

 

 

Le gène crème C est à l’origine de ces couleurs.

Son expression est quantitative, c'est-à-dire qu’avec un seul gène C, le cheval aura un certain génotype, avec deux allèles CC le cheval aura un tout autre phénotype.

 

 

Le gène C est responsable de la dilution de la couleur du pelage. Il n’agit que sur les couleurs baie et alezan.Ainsi dans le cas d’un cheval bai avec un seul gène C (Ccr), on obtient un cheval isabelle (brun clair avec les extrémités – crinière, queue, membres- noirs). Dans le cas d’un cheval alezan, on obtient la couleur palomino (doré avec crinière et queue « blondes » étant donné qu’ils n’ont pas la couleur noire).

 

 

 

La présence des deux allèles CC dilue l’ensemble du pelage, y compris les extrémités noires. En outre la couleur des yeux change également. Ce type de robe beige associée aux yeux bleus s’appelle la robe crème.

 

Chez les chevaux crèmes il convient de différencier les cremellos (double dilution de l’alezan), des perlinos (double dilution du bai). On peut les différencier à la couleur de leurs crins. Le perlino a les crins plus foncés que le pelage du corps.

Zara serait peut-être une perlino, c'est-à-dire  une dilution de la couleur baie (gg B_A_CC).

 

 

Chevaux palominos

gg bb _ _ Ccr

Chevaux isabelles

gg B_ A_ Ccr

Chevaux crèmes

gg _ _ A _ CC

 

         

 

 Zara est une jument crème, qui n'est pas porteuse du gène gris. Ce détail est important à vérifier si l'on veut être certain de ne pas produire de poulain gris avec un père qui ne soit pas gris!

Zara est aussi porteuse du gène Sooty.

C'est un gène qui n'est pas encore pleinement connu. Il est dominant, donc s'exprime même si le cheval est porteur d'un seul allèle. Il fonce la couleur de base par des poils noirs disséminés un peu partout dans le patron de la robe et plus ou moins selon le degré d'assombrissement. Attention cependant, il est caché sur les robes crèmes et noires. Il peut noircir uniformément la robe ou seulement par endroit, créer des pommelures, ou des marbrures, ou bien un effet de raie de mulet (non liée au gène dun). Le gène sooty est evolutif dans le temps et dans l'année, ce qui fait que les chevaux porteurs changent souvent de robe!

Sur une robe baie => aura un cheval bai brun avec le gène sooty

un cheval alezan deviendra alezan brulé, un cheval palomino deviendra palomino chocolat et un isabelle deviendra isabelle charbonné ...

C'est le cas d'ESperança (photo ci-dessous) qui a récupéré le gène sooty de Zara, au contraire de Dama et Hermès.

Esperanca 2 ans

18 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×