concours - dressage - reprise

St Georges à Hautefeuille

Nous avons obtenu 60,8% à notre première St Georges en France.

Objectif des 60 atteint, mais beaucoup d'erreurs.... on voit bien que nous n'avons plus l'habitude des carrés:

D'abord Nino était très déconcentré, et il le sera encore certainement pour les prochains concours.

Ensuite, le travail au trot est vraiment à travailler: moins de précipitation et plus de suspension sont à rechercher obtenir;  c'est l'objectif le plus important et le plus difficile à atteindre cette année je pense, dans le cadre de notre travail avec notre nouvel entraineur Fabien Desloire!

 Pour le reste plusieurs fautes techniques à corriger: les arrêts à partir du galop par exemple, ou encore le travail au pas, des précisions sont encore nécessaires pour le tracé (voltes de 8 m).

Enfin nous devons bien sur continuer de travailler les pirouettes, exercice le plus récent en cours d'assimilation par Nino.

Il y a quand même des points positifs: plusieurs 7 obtenus sur le travail au galop sur les exercices quand ils sont réussis et notamment sur les changements de pieds!

celà confirme donc mon analyse que même si nous sommes un peu ridiciles sur les mouvements au trot, nous pouvons gagner des points sur les difficultés au galop, d'où l'intérêt de sortir en St Geogres même si la concurrecne est plus rude!

Objectif de fin d'année / année 2013, un 64 ou un 65, ce serait génial!

 

 

Notre première St Georges

 

Les 9 et 10 juillet 2011, Nino et moi nous sommes lancés dans notre première St Georges!

Après 8 mois d'arrêt (accident bête oblige qui m'a causé une double fracture tibia péroné...), nous voilà donc de retour sur les carrés.

A deux mois de quitter le Portugal pour une nouvelle destination professionnelle, la Tunisie, j'ai décidé que nous ne pouvions pas partir sans dire au revoir aux compétitions.... Je peux dire que malgré la pause de 4 mois, nous nous sommes considérablement améliorés: 60,5% le premier jour, 61,5% le second.

Facilité à réaliser la reprise tant pour le cheval que pour moi, nous sommes à l'aise et décontractés. Bien sur, les exercices sont à paufiner, notamment les pirouette au galop, mais pour une première en concours je dois dire qu'elles étaient plutôt réussies, le dimanche notamment. Excès de confiance sur les diagonales de changements de pieds, ce qui m'a valu des anticipations de Nino, qui, lui, ne sait pas compter les foulées :)

Nino semblait tout content de retrouver les terrains de concours, très drôle cette sensation.... il s'est très bien comporté alors que je m'attendais à un excès d'hormones.

Je crois que nous n'étions pas ridicules, et que nous avons fait un sacré bon dans notre entraînement. Nous avons gagné en matiruté je crois. Un seul regret peut-être, celui de devoir dire adieu au Portugal et aux compéittions dans ce pays....

Quoi que....

Dinar et Zara restent à Lisbonne, je compte sortir Dinar en concours pour ses 4 ans disons au moins 3 fois en 2012.

 

pirouette.... 

l

Reprise C2 Caiscais Quinta da Marinha le 24 mai.

 

Ce fut du grand Nino! Moi qui croyais les anneries oubliées par l'expérience de quelques compétitions et bien je me suis trompée!

Les deux mois et demi d'arrêt sans faire de concours ont été fatal au travail accompli: impossible de mener à bien un échauffement avec 3 autres chevaux dans la carrière d'entraînement (par ailleurs en très mauvais état, pleine de boue, ce qui n'a rien arrangé car monsieur n'aime pas se salir).

Je crois que j'ai fait le plus beau cabré de l'histoire et encore si ça avait été le seul! Bref, Nino est revenu à ses débuts difficiles en présence des autres chevaux. Comme il lui faut bien 30 min, et une bonne grosse dose de patience de ma part, pour qu'il se calme, nous sommes entrés en piste en ayant travaillé sérieusement 5 minutes et avec un Nino très déconcentré et très réactif.

La reprise n'a pas donc été à la hauteur de ce que nous avons fait la veille à la maison (10 fois mieux), mais on s'en est sorti quand même. Grosse déception: je ne suis pas arrivée (une fois de plus) à sortir le trot allongé sur la première diagonale, alors que ça fait 15 jours que j'y arrive très bien à l'entaînement, parce que j'ai perdu mon étrier gauche et ça m'a décontenencée.... Objectif n°1 raté, mais nous avons réussi à obtenir 61,5% (enfin ça devrait faire un petit 59 en concours officiel). Je n'ai pas encore vu le détail du protocole. Je suis très déçue car il était si bon à l'entraînement... mais bon je me dis que c'est déjà pas mal, car on a fait aussi bien que sur les séries M, à un niveau meilleur.

Conclusion: nous devons absolument prendre un rythme régulier de compétitions du genre 1 fois pas mois quitte à faire des entraînements s'il n'y a pas d'officiels, sinon c'est retour à la case départ avec mon imbécile d'étalon super stressé. Je pense que c'est une combinaison d'hormones et de stress qui le fait réagir comme ça, mais honnêtement j'ai du mal à expliquer ses réactions en concours, il me pose une vraie colle que je n'arrive pas encore à résoudre. Surtout qu'à côté de ça il s'est nettement amélioré: il reste à l'attache tranquille juste à côté d'un autre cheval (1m) même si c'est une jument,et pas de souci pour les ballades à plusieurs... Avis à ceux qui auraient déjà eu cette expérience pour me donner leur avis.

En attendant, comme certaines me l'avait demandé, voici la vidéo de la reprise (c'est la première fois que je me vois, et évidemment je ne trouve que des défauts...), elle est d'un peu loin, mais c'était pas facile pour qui ne connaissait ni les épreuves de dressage ni mon appareil photo. Alors chapeau Romain et merci!

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×